Foire de Lyon 2011 à Lyon (69) : Un oeil dans le cosmos

Foire de Lyon 2011 à Lyon (69) : Pas aussi grand que l’espace cuisines et salles de bain mais une surface néanmoins très importante (plus de 3500 m2) était réservée depuis le 18 mars à cette exposition exceptionnelle intitulée « Un œil dans le cosmos ».

foire-de-lyon-2011

C’est même l’espace qui était le thème central de la foire de Lyon et de son affiche.

Qualité de l'exposition avec des maquettes spectaculaires et des ateliers proposés au public venu en nombre, sont autant de preuves que l'on peut intéresser le grand public aux sciences et techniques, même dans une foire commerciale, avec des moyens de qualité.

 

Foire-de-Lyon---Spatiobus---CNES.jpgA la foire de Lyon, le responsable du Spatiobus du CNES face au grand public. Achetez ma fusée...
Crédit image : Gédéon / Planète Sciences Midi-Pyrénées


En jetant « un œil dans le cosmos », les visiteurs ont pu voir :

  • Exposition « A des années lumière » : la Terre est-elle ronde ? Qu’est-ce que la lumière ? De quoi est composé l’espace interstellaire ? Que signifie la précession des équinoxes ?
  • Exposition « Planètes » : sur 250 m2, des panneaux et des bornes multimédias abordent le thème des planètes sous différents angles : histoire des systèmes stellaires, le système solaire, la vie… ailleurs, environnements spatiaux et atmosphères.
  • Un planétarium pour comprendre, explorer notre système solaire, et apprendre à reconnaître les constellations.
  • Une exposition de maquettes et d’objets spatiaux : le télescope du satellite Spot 4 et une grande maquette de Spot 5, des maquettes de lanceurs Diamant, Ariane 4 et 5, Soyouz, la station MIR, la station spatiale internationale et Spoutnik, des scaphandres de cosmonautes...
  • Exposition Planck HFI : Un regard vers l’origine de l’Univers... . Le projet Planck a pour objectif de mesurer avec grande précision un certain rayonnement présent dans l’Univers, le rayonnement fossile. Il s'agit du rayonnement le plus ancien qui ait été émis dans l'Univers. Son observation est essentielle en astrophysique car elle permet de reconstituer avec précision le contenu ainsi qu'une grande partie de l'histoire de l'Univers. Les visiteurs ont eu la possibilité de voir les premières images de Planck et venir comprendre quelles prouesses technologiques ont été nécessaires pour mettre en œuvre cette mission. Le capteur LFI (low frequency instrument) mesure le rayonnement cosmique très finement entre 30 et 100 GHz (la partie haute des hyperfréquences). L’instrument à haute fréquence (HFI) travaille entre 100 et 900 GHz, le domaine de l’infrarouge très lointain.
  • Beaucoup d’images : provenant des satellites observant la Terre (Spot bien sûr) mais aussi des missions Apollo et des premiers pas sur la Lune.

Foire-de-Lyon---observation-terre---CNES.jpg

Un regard sur la Terre avec les images des satellites Spot.
Crédit image : Gédéon / Planète Sciences Midi-Pyrénées

 

Un cycle de conférences est également proposé par des scientifiques et des spécialistes à tous ceux qui veulent approfondir leurs connaissances.

Le Spatiobus du CNES était présent sur place et son équipe d’animateurs de Planète Sciences Midi-Pyrénées, venus spécialement de Toulouse et de Planète Sciences Rhône-Alpes. Des ateliers de découverte de l’espace spécialement conçus pour les enfants ont été proposés durant les deux week-ends de la Foire : quiz, fusée à air, construction de satellites, nacelle d’observation de la Terre NOTE…

L’ESA, le CNES, la communauté des villes Ariane, la Cité des sciences et de l’industrie, la Cité de l’espace, le planétarium de Vaux-en-Velin, la Maison d’Ailleurs ont déployé des moyens importants pour cette exposition.

Une autre partie de l’exposition etait consacrée à « L’Espace dans la science-fiction », à l’imaginaire et aux personnages « venus d’ailleurs »… Au programme, entre autres, une exposition dédiée à l’évolution de la science-fiction à travers les BD et les films, une boutique spatiale et une librairie scientifique.


Foire de Lyon - instrument Spot HRV Foire de Lyon - Atelier construis ton satellite - Planete S

L'instrument HRV (Haute Résolution Visible) du satellite Spot et l'atelier "Construis ton satellite" : une maquette très simple à construire par les jeunes et l'occasion de se poser toutes les questions sur
l'anatomie du satellite. Crédit image : Gédéon / Planète Sciences Midi-Pyrénées.

 

Une foire aux questions… où il est question d'espace : « Comment ça marche ? » et « A quoi ça sert ? »

"Questions d'espace" : cette exposition a été conçue et réalisée par le CNES. Elle est constituée de 23 panneaux construits selon le même principe : un sujet général, une question d'enfant qui introduit le sujet, un texte qui apporte de l'information en complément des illustrations, un encadré qui rappelle le message clé du thème.

Les panneaux sont complétés par douze manipulations interactives et des pistes pour l'organisation d'ateliers en classe (télécharger les panneaux "Questions d'espace").

 


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article