Le Spatiobus à Bram (11)

spatiobus-a-Bram-1.JPG

En ce début d'année, le Spatiobus est allé à la rencontre de jeunes collégiens à Bram (11) du 19 au 21 février 2013.

 

spatiobus-a-Bram-2.JPGDans le cadre de l'organisation de la semaine "Culture scientifique et technique", les élèves des établissements du bassin de Castelnaudary (collèges et écoles) ont été invités dans le collège Saint Exupéry de Bram pour participer à des ateliers scientifiques et techniques (atelier scientifique, développement durable, aéronautique... et spatial).

 

Au cours de cette semaine organisée en partenariat avec le CNES avec entre autres conférences, expositions avec de véritables objets spatiaux..., les collégiens ont pu découvrir et redécouvrir l'Univers et différentes activités spatiales grâce aux animations du Spatiobus.

En effet, les thèmes abordés furent variés en étant rythmés par les différentes questions et interrogations des jeunes. Suivant l'actualité et les récents évenements qui se sont produits (cf. un météore dans le ciel russe vu par le satellite Pléïades, ou encore les dernières nouvelles du robot Curiosity sur Mars), ils ont pu se poser des questions et comprendre à travers un voyage dans notre Système Solaire et au delà, d'où maquettes-spatiobus-a-Bram.JPGpouvaient provenir ces fragments de roches venus de l'espace (comètes, astéroïdes...), manipuler et en observer quelques une tombées il y a longtemps sur Terre et que l'on appellent des météorites.  La robotique planétaire, l'exploration de la planète Mars, le rôle des fusées et l'observation de la Terre étant également au menu des questions, des explications ont été données à travers des images, films, quiz et fabrications.

 

Ayant pour objectif de développer le goût des sciences et de favoriser la culture scientifique auprès des jeunes, ce fut une semaine riche en échanges et rencontres. Un grand merci à l'équipe organisatrice, aux intervenants et surtout aux jeunes qui ont pu y participer !

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article