Le Spatiobus à la Manche Landaise du "Rocketry Challenge"

Le Spatiobus à la Manche Landaise du "Rocketry Challenge"

Archive 2015 de la Manche Landaise Rocketry Challenge

Le 12 et 13 mai dernier, le Spatiobus a participé à la 2e édition de la Manche Landaise du "Rocketry Challenge" qui s'est déroulée sur l'aérodrome de Biscarrosse-Parentis, manifestation organisée par Lacq Odyssée en partenariat avec le Conseil Départemental des Landes.

L'opération se déroule tout au long de l'année par le suivi des projets, la formation d'enseignants ainsi que des animations et des visites. Elle se termine par deux jours de lancement, le groupe ayant la fusée la plus performante est accompagné à la finale française du "Rocketry Challenge".

Ces deux journées de lancement sont l'occasion de regrouper les 120 participants de quatre établissements des Landes (collège et lycée professionnel) du nord des Landes. Au cours de la journée de lancement, les élèves sont amenés à participer à des activités de culture scientifique liées au domaine spatiale.

Le Spatiobus à la Manche Landaise du "Rocketry Challenge"
Le Spatiobus à la Manche Landaise du "Rocketry Challenge"

Le "Rocketry Challenge" en bref

Le Rocketry Challenge est un concours, organisé par Planète Sciences et le GIFAS, proposé pour les jeunes de la 6e à la Terminale, en club ou dans le cadre scolaire. L’objectif est de construire une minifusée avec 4 missions à accomplir :

- Mission 1 : La charge utile est constituée de 2 œufs crus qui doivent revenir sans aucune fissure ni dommage externe après le vol.
L’un des œufs doit être positionné de manière à ce que son axe de révolution soit parallèle avec l’axe du corps de la fusée. L’autre œuf doit être positionné de manière à ce que son axe soit perpendiculaire à celui du corps de la fusée.
- Mission 2 : Les œufs doivent atteindre le plus précisément possible l’altitude de 259 mètres (soit 850 pieds) pour le vol de qualification et l’altitude de 251 mètres (soit 825 pieds) pour le vol des 5 finalistes.
- Mission 3 : Les œufs doivent avoir un temps de vol total se situant entre 44 et 46 secondes pour le vol de qualification et entre 43 et 45 secondes pour le vol des 5 finalistes.
- Mission 4 : La fusée doit contenir un système de récupération capable de la faire revenir au sol de façon non dangereuse.Tous les éléments de la fusée doivent revenir au sol de manière sûre et tous connectés les uns aux autres.

Plus d'informations

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article